apiservice : Contrôlez les provisions !

Contrôlez l’état des provisions et soyez particulièrement attentifs aux jeunes colonies.

En cas de pénurie de nourriture et de périodes sans miellée, nourrir les abeilles seulement par le biais de cadres de nourriture ou donner plusieurs fois des petites quantités de pâte de nourrissement ou mieux encore du miel de sa propre exploitation. Pour que le miel estival qui s’en suit ne soit pas falsifié, les cadres de miel doivent être retirés durant le nourrissement avec la pâte homonyme.
Juste après la récolte de miel, il vaut la peine d’en réserver environ 1 kg par colonie à des fins de nourrissement. Cela donne à la colonie une autonomie de nourriture d’environ 1 semaine.

Tâches de l’apiculteur lors des périodes sans miellée
–    contrôler les réserves de nourriture
–    nourrir
–    laisser suffisamment de miel au sein de la colonie (lors de la récolte de printemps)
–    améliorer l’offre en miellée autour du rucher
–    au besoin, changer d’emplacement

Aide-mémoire pertinents:
3.2. Reconnaître et pallier des périodes sans miellée 
4.2. Nourrissement 


(Photo : sucres-et-services.fr)

apiservice : Préparation de l’hivernage

Contrôlez vos colonies :

  • Si elles n’ont pas encore une vingtaine de kilos de réserves, complétez le nourrissement.
  • Réunissez celles qui sont petites mais saines afin qu’elles soient suffisamment fortes pour passer l’hiver.
  • Soufrez celles qui sont trop faibles. Des signes caractéristiques sont : du couvain pas compact, un manque de développement et de l’agressivité.
  • Si vous voulez introduire une nouvelle reine, le moment est propice.


(Photo : schallgrenzen.de)

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...