Le méloé, qui piège l’abeille

Le méloé, c’est un scarabée bleu. C’est une jolie bête, avec un énorme ventre. Pourquoi a-t-il un si gros ventre? Parce que son mode de reproduction est tellement aléatoire, pour ne pas dire miraculeux, qu’il doit pondre des milliers et des milliers d’œufs pour qu’un seul de ses descendants devienne adulte. Une fois écloses, les larves grimpent sur une fleur, de préférence jaune, elles attendent le passage d’une abeille bien particulière, une anthophore, sur laquelle elles vont s’agripper à l’aide de crochets et quand cette abeille creuse sa galerie, la larve se détache, dévore la larve de l’abeille, mange le pollen et le nectar que l’abeille destinait à ses propres larves. Au printemps suivant, c’est ce gros scarabée qui sort de terre. Cette bête est visible, lente, elle paraît vulnérable, mais elle dispose d’une défense redoutable: elle sécrète une substance extrêmement toxique. Elle dispose d’une sorte d’immunité.

Vers l’article dans La Liberté

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...