Lors d’un test international de miel, la Suisse a fait mal. Près d’un quart des 93 échantillons testés de la Suisse ont été rejetés. Comme le «SonntagsBlick» a rapporté, citant le rapport de l’Office fédéral pour la sécurité Office alimentaire et vétérinaire. Les miels étaient faussement déclarés sur l’étiquetage d’origine, soumis à une forte chaleur, contaminés par des matières étrangères et avec du sucrage inadmissible. Les fournisseurs individuels auraient dû sortir leurs produits du marché. Le résultat du test suisse était pire que la moyenne des 29 autres pays testés. L’Office fédéral déclare le résultat de telle sorte que l’apiculture en Suisse est souvent utilisée comme un passe-temps.

Vers l’article dans le “Blick” du 5.6.2016

Merci à Bruno Hoegger pour l’information et à Pierre-Alain Mettraux pour la traduction!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...