Société de la Sarine : Conférence apiservice, frelon et aethina tumida

Chaque hiver, nous organisons une conférence pouvant intéresser le maximum d’apiculteurs de notre société.
Veuillez réserver la date suivante:

Jeudi 23 novembre 2017 à Neyruz à 19h30 au restaurant de l’Aigle Noir

L’orateur du jour sera M. Pierre-Alain Kurth, apiculteur et collaborateur d’apiservice, et les thèmes de sa conférence seront les suivants:
  • La présentation d’apiservice + apimobile
  • Le frelon asiatique + aethina tumida: état actuel, où sont-ils ?

 

PS: Veuillez réserver le soir du vendredi 2 février 2018 pour notre assemblée annuelle à Neyruz.

Liebefeld : Journée portes ouvertes pour apiculteurs

Le 24 juin, le Service sanitaire apicole, le Centre de recherche apicole et l’Institut pour la santé des abeilles offriront au public l’occasion de découvrir des aspects passionnants de leur travail. Profitez de cette occasion unique pour visiter le complexe de Liebefeld, près de Berne. Un programme passionnant et diversifié vous y attendra entre 9 et 16h : postes pratiques, démonstrations, dégustation et exposés – il y en aura pour tous les goûts. Passez nous voir et découvrez des aspects peu connus de notre travail. Nous nous réjouissons de votre visite.

Anja Ebener
directrice apiservice

Invitation et programme

apiservice : Utilisation respectueuse de produits phytosanitaires dans l’arboriculture

Des insecticides dangereux pour les abeilles aspergés prématurément dans les fleurs d’arbres fruitiers causent la mort de milliers de ces pollinisatrices. Appliqués au bon moment, de gros dégâts aux colonies d’abeilles peuvent être évités. Le Service sanitaire apicole prie les producteurs de fruits de prêter une grande attention aux stades de floraison de leurs arbres.

Vers le communiqué de presse intégral (avec photos du moment idéal pour asperger)


(Photo : ufarevue.ch)

apiservice : Nouveaux aide-mémoires et intoxications d’abeilles

Sur le site Internet, vous trouvez actuellement beaucoup de nouveautés sur le thème de la santé des abeilles. Sous www.apiservice.ch/aidememoire, nous avons récemment téléchargé les aide-mémoires pratiques suivants :

1.2.5. Bandes imprégnées d’acide formique (MAQS)
1.6.2. Méthode du rayon-piège
4. Aperçu de la bonne pratique apicole
4.4.1. Fondre les cadres
4.7.1. Réunir des colonies
4.7.2. Eliminer des colonies

Au printemps, les paysans utiliseront de nouveau davantage de produits phytosanitaires, raison pour laquelle le danger d’intoxication d’abeilles croît en ce moment. Le risque est particulièrement élevé pour les ruchers se trouvant à proximité de cultures fruitières et de colza. Une intoxication touche généralement toutes les colonies. Vous trouverez d‘autres caractéristiques dans l’aide-mémoire 3.1.2. Intoxication d’abeilles.

Il est important que les apiculteurs signalent immédiatement au SSA (tél. 0800 274 274) tous les cas suspicieux car certaines substances se dégradent rapidement et ne peuvent ensuite plus être prouvées. Pour l’analyse en laboratoire, il faut au moins 100 g d’abeilles mortes récemment. Afin d’exclure des épizooties et pour simplifier la démonstration de la preuve, c’est idéalement l’inspecteur des ruchers qui emporte les échantillons.

Ce n’est que quand le SSA connaît – si possible – tous les cas de suspicion d’intoxication qu’il peut intervenir efficacement auprès de l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) en ce qui concerne l’évaluation des risques de produits phytosanitaires. Un grand merci pour votre soutien.

Nous restons volontiers à votre disposition pour toute question ou remarque.

Anja Ebener
directrice d’apiservice

Schwarzenburgstrasse 161, 3003 Bern
T 058 463 82 13
M 079 940 21 39
anja.ebener@apiservice.ch
www.apiservice.ch


(Photo : agroscope.admin.ch)

apiservice : Contrôler les réserves de nourriture

Contrôlez maintenant la nourriture à disposition au sein de vos colonies et entreprenez au besoin un nourrissement de secours. Remplacez les cadres de nourriture vides par des cadres pleins et disposez ces derniers directement à côté du nid à couvain. Si vous ne disposez pas de cadres de nourriture de réserve, placez de la pâte de nourrissement directement sur les cadres.

Vous trouverez des informations complémentaires sur le nourrissement au cours de l’année dans l’aide-mémoire du SSA 4.2. Nourrissement.  


(Photo : http://saa62.fr)

apiservice : Prudence avec les méthodes douteuses de lutte contre le varroa

Une méthode de lutte contre le varroa sans acide, naturelle et qui plus est encore plus efficace – voilà ce que recherchent depuis longtemps déjà les apiculteurs. Il existe actuellement sur le marché une large gamme de solutions, parfois promues de manière agressive. Elles vont d’ondes sonores à des disques permettant aux abeilles de se défaire des acariens par frottement (une sorte d’arbre à gratter pour abeilles), en passant par des gouttes homéopathiques et des thermothérapies qui soignent en même temps les abeilles. Ces « petits remèdes miracle » ont toutefois tous une chose en commun : ils n’ont pas été assez testés du point de vue scientifique et ne garantissent par conséquent pas une efficacité suffisante dans la lutte contre le varroa.

 A l’heure actuelle, le Concept de traitement antivarroa recommandé par le SSA (www.apiservice.ch/varroaF) reste la référence. Dès qu’une meilleure approche sera connue et disponible, le SSA vous en informera évidemment sans retard.

 Vous avez des questions ou des incertitudes ? Alors n’hésitez pas à contacter l’équipe du Service sanitaire apicole, toujours volontiers à votre disposition.

 Anja Ebener
directrice d’apiservice

 Schwarzenburgstrasse 161, 3003 Bern
T 058 463 82 13
M 079 940 21 39
anja.ebener@apiservice.ch
www.apiservice.ch


(Photo : apiservices.biz)

 

apiservice : Les abeilles ont besoin de sources de nourriture supplémentaires

Durant la période pré-printanière et au début de l’été, il y a généralement pénurie de nourriture pour les abeilles.
Outre les personnes privées, les professionnels des domaines horticoles, forestiers et agricoles, de l’entretien des routes et des alentours de bâtiments peuvent – déjà avec un petit investissement – faire beaucoup de bien à ces pollinisatrices.
Une offre en miellée riche en nectar et en pollen peut contribuer grandement au bien-être des abeilles.

Vers le communiqué de presse et plus d’informations (ensemencement d’une prairie mellifère et liste des valeurs pour pollen et nectar)


(Photo: higgledygarden.com)

apiservice : Surveiller les trous de vol !

En raison d’une trop forte infestation de varroas lors du début de l’hivernage, certains apiculteurs ont déjà perdu des colonies.

Veuillez s.v.p. surveiller les trous de vol de vos ruches dès que les abeilles se remettent à voler.
Si une colonie reste inactive, ouvrez la ruche et vérifiez que les abeilles sont effectivement mortes. Si cela se confirme, fermez immédiatement les trous de vol concernés afin d’éviter du pillage.
Pour être certain que vos colonies sont sujettes à une trop forte infestation de varroas, le SSA recommande la méthode de lavage des abeilles mortes (voir aide-mémoire 1.5.3. Méthode de lavage).

 
(Photo : imkerei-boehm.de)

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...