La société de la Sarine se présente

Le 29 novembre 2013 au restaurant de l’Aigle Noir à Neyruz est fondée la nouvelle société d’Apiculture de la Sarine.

Mais les origines de cette association d’apiculteurs remontent beaucoup plus loin. En effet c’est le 18 février 1869 que la Société Romande des Apiculteurs Fribourgeois a été créée. Vers 1877, son appellation a été modifiée pour devenir la Société Fribourgeoise d’Apiculture. Elle regroupait l’ensemble des apiculteurs de langue française avant la constitution des sociétés de district.

Le 24 décembre 1905 est fondée une autre société, l’Abeille Fribourgeoise. Comme il arrive assez fréquemment pour les sociétés qui ont vu le jour à une époque lointaine, il ne reste que peu de choses sur les origines de l’Abeille fribourgeoise.

Lors de l’assemblée générale du 7 mai 1922, Louis Devaud accède à la présidence. Il assume cette charge jusqu’à son décès par accident de la circulation, survenu à la fin de l’été 1948. Cet homme populaire et dévoué tient à développer les connaissances de ses apiculteurs. Il met sur pied des cours pour débutants. En 1923, l’acariose étant signalée à la station fédérale de Liebefeld, il mandate M. Morgentaler pour une conférence.

La société est présente à l’exposition nationale d’agriculture de Berne en 1925. En 1926, elle achète un microscope qui est utilisé lors des séances de vulgarisation et lors des conférences.

Le rationnement du sucre imposé pendant la période de 1939 à 1945 est un souci constant. Le président se hasarde jusqu’à Berne et plaide la cause des apiculteurs auprès de l’office compétent. Il obtient ponctuellement gain de cause.

En 1947, six apiculteurs se détachèrent de la société existante et formèrent un noyau animé d’un enthousiasme débordant et un esprit frondeur. Plus tard ils fondèrent la société d’apiculture de Marly et environs.

Mais après des décennies de voisinage, les forces se dispersent ; les désertions se multiplient. Dans un climat de crise latente qui secoue le district depuis un certain temps, les deux sociétés décident de fusionner. Après la mort de Louis Devaud, Gorges Ducotterd, futur conseiller d’état, reprend la présidence pendant six mois. Il s’agit d’un intérim jusqu’à la fusion.

Le 20 mars 1949, une assemblée générale réunie à Fribourg adopte de nouveaux statuts qui concrétisent la fusion de la Société Fribourgeoise d’Apiculture et l’Abeille Fribourgeoise. Cette nouvelle association se dénomme « L’Abeille fribourgeoise, Société d’Apiculture de la Sarine » Sa devise est « Union et progrès ». Le président est Monsieur Joseph Dietrich et le secrétaire Monsieur E. Torche. C’est par un banquet servi à l’Hôtel Suisse que l’on fêta l’événement.

Monsieur Dietrich assume conjointement la présidence de la société et la fonction de président de la FFA.

Lors de l’assemblée générale de 1962, Marcel Brunisholz, instituteur, est élu président. Sous sa direction, la station de fécondation de Chambon, établie sur le territoire de la commune de Neyruz, est mise en exploitation.

Depuis 1947 les six mordus de Marly œuvrèrent sans discontinuer, dispensant conseils et assistance, particulièrement en matière d’élevage. Bien vite ce groupe s’attira des sympathies et passa rapidement à 18 membres. Il mit en place des structures au cours de cette même année et nomma un président en la personne de Camille Kolly.

En 1958, lors de sa constitution officielle, la Société d’apiculture de Marly et Environs compte 40 membres.

Depuis le début, les membres-fondateurs et ceux qui leur succédèrent portèrent l’accent sur la sélection des reines. C’est pourquoi, ils mirent à la disposition de chacun, une station de fécondation non loin de Marly.

Dans le même temps, la société fit l’acquisition d’un microscope, instrument indispensable pour un contrôle efficace de la pureté de la race. Pour améliorer cette pureté, une station de fécondation plus isolée fut recherchée. C’est sur le Petit-Mont en Gruyère que le choix a été porté. Ce choix a été des plus judicieux, car encore aujourd’hui la station du Petit-Mont fonctionne à la satisfaction des éleveurs de la SAR.

Mais l’histoire semble hoqueter, car 64 ans après la fusion de Société Fribourgeoise d’Apiculture et l’Abeille Fribourgeoise, c’est au tour de L’Abeille Fribourgeoise et de la société de Marly et Environs de fusionner pour quasiment les mêmes motifs.

Et c’est ainsi que le 29 novembre 2013 au restaurant de l’Aigle Noir à Neyruz est fondée la toute nouvelle Société d’Apiculture de la Sarine. Forte de 118 membres, présidée par Monsieur Camille Boschung et vice-présidente Madame Martine Bapst.

Dorénavant chaque district aura sa société.

Il nous reste à écrire l’histoire de notre société.

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...