La société du Lac français se présente

La société a été fondée officiellement le 6 septembre 1942. Mais on est certain qu’elle a des origines plus anciennes. Le comité de fondation était le suivant : Odilon Baeriswyl, président, Charles Chatton, vice-président, Séraphin Baechler, secrétaire-caissier, Maxime Wuillemin et Auguste Derron.

La création d’une société en 1942, en pleine guerre mondiale, a été la conséquence du rationnement des denrées alimentaires, notamment du sucre. Indispensable sous nos latitudes, il était au centre des préoccupations. Certains apiculteurs, propriétaires de terres agricoles, cultivèrent de la betterave sucrière pour en extraire le jus qu’ils concentraient par cuisson. Le sirop obtenu était blanchi au charbon actif. Les tâches principales de la société étaient la vulgarisation, l’achat et la distribution de sucre et de cire.

De 1942 à 1945, l’effectif s’est accru rapidement, passant à plus de 50 membres. En 1954, l’acariose a été traitée pour la première fois comme problème important. A l’époque, on a été aussi surpris et dubitatif que nous le sommes aujourd’hui pour la varroase.

L’assemblée de 1967 est l’occasion d’élire un nouveau comité. Albert Page, inspecteur des ruchers, propose une activité apicole plus soutenue. Ce message est entendu par le nouveau président, Arthur Eckert, qui en douceur, introduit de nouvelles formes de rencontres combinées avec une sage vulgarisation dispensée par un conseiller apicole.

En 1988, Werner Herren reprend la présidence de la société. C’est également dans ces années-là qu’arrive l’infestation du varroa. Avec l’aide de Charles Maquelin, fidèle membre de la société, il organise les premières séances de vulgarisation afin de combattre cet acarien.

L’assemblé de 1994 élit Paul Esseiva, apiculteur d’une vingtaine d’année, à la présidence. Enfin un jeune, diront certains. En effet, les années nonante sont marquées par le vieillissement des membres. Par désintérêt, par difficulté due au varroa ou par manque de temps, les jeunes sont en voie de disparition au sein des sociétés d’apiculture.

De 1997 à ce jour, c’est Serge Jemmely qui est élu à la présidence. Les autres membres du comité sont : Pascal Gavillet, vice-président, Charles Schafer, caissier, Jean-Marie Zosso, secrétaire et Erwin Fuhrer, membre. Les inspecteurs sont Werner Herren, Willy Uldry et Erwin Fuhrer. Grâce aux cours pour débutants mis sur pied par la FFA, quelques jeunes ont rejoint les rangs de la société. Elle compte aujourd’hui environ 25 membres tous plus passionnés les uns que les autres. Ensemble, ils maintiennent une ambiance vulgarisatrice et amicale.

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...