Rucher-école de Grangeneuve : Soirées porte ouverte de formation

Olivier Pittet et Eric Dorthe organiseront 4 soirées de formation porte ouverte au rucher-école de Grangeneuve. Ces soirées sont destinées aux apiculteurs et très recommandées aux débutants. Ces activités paraîtront aussi dans le journal SAR.

Jeudi 23 avril 2020, de 18h30 à 20h30, rucher-école de Grangeneuve:
Rucher ouvert avec thèmes de saison destiné à tous les apiculteurs et aux débutants: “Apiculteur et Agriculteur”: théâtre et discussions, thèmes de saison.

Jeudi 21 mai 2020, de 18h30 à 20h30, rucher-école de Grangeneuve:
Rucher ouvert avec thèmes de saison destiné à tous les apiculteurs et aux débutants: “Emplacement pour mes ruches à l’écoute des abeilles” (ressources, microclimat, observation).

Jeudi 4 juin 2020, de 18h30 à 20h30, rucher-école de Grangeneuve:
Rucher ouvert à tous avec thèmes de saison: “Échanges entre débutants et apiculteurs chevronnés”, thèmes de saison.

Jeudi 18 juin 2020, de 18h30 à 20h30, rucher-école de Grangeneuve:
Rucher ouvert avec thèmes de saison destiné à tous les apiculteurs et aux débutants: “Varroa, 34 ans déjà” et thèmes de saison.

FFA-Assemblée des délégués le 8.2.2020 à Rosé

L’assemblée des délégués 2020 de la Fédération Fribourgeoise d’Apiculture aura lieu le samedi 8 février 2020 à 13h30 à l‘Auberge d’Avry-Rosé, rte de Rosé 46, 1754 Avry-sur-Matran. Ce sera la Société de la Sarine qui recevra cette année les délégués des sections fribourgeoises.

Vers 15h, il y aura une conférence publique qui est ouverte à toute personne intéressée :

Madame Claire Villemant, chercheur attaché honoraire du Muséum national d’Histoire naturelle MNHN, membre de l’Institut Systématique Evolution et Biodiversité, Université Paris-Sorbonne, nous parlera sur le thème : Bilan des connaissances sur l’invasion du frelon asiatique en France et dans le monde.

Ordre du jour 2020

AD2019_PV_complet

Rucher-école de Grangeneuve : Pesées du mois d’août

Ci-dessous les observations pour la période du 5 août au 2 septembre 2019:

Ruche Burki, balance manuelle, reine Carnica 2019
Augmentation: +1.1 kg
Diminution: -0.2 kg
Différence période: 0.9 kg
Différence total : +6.5 kg

Ruche Dadant, balance électronique, reine Carnica 2019:
(Internet – Waagvölker sur le site abeilles.ch)
Augmentation: +11.4 kg
Diminution: -2.6 kg
Différence période: +8.8 kg
Différence total :  -5.1 kg

Les années « maigres » en nectar et pollen, les nucléi et essaims artificiels ont du mal à se développer. On a beau compenser avec du sirop en stimulant, ils ne se développent pas correctement.  On ne triche pas avec la nature. Ceux constitués en mai (21) sont super, plus tard c’est difficile.
Cette année les jours ayant donnés plus d’un demi kilos par jour sont rares. Mais les abeilles ont donné leur maximum.
Le deuxième traitement à l’acide formique est à faire la première quinzaine de septembre. Les colonies devraient être en ordre pour la Bénichon, “vieux dicton fribourgeois”. Mais de quelle Bénichon, de la Gruyère ou de partout?

Les récoltes de pruneaux étaient abondantes et de bonne qualité. Maintenant, nous commençons la récolte des poires Williams, celles des variétés de pommes précoces (Gravenstein, Galmac, Primerouge…) sont toutes terminées.

Dominique RUGGLI, Responsable arboriculture
Institut agricole de l’État de Fribourg

dominique.ruggli@fr.ch


La Bénichon. (Photo : estavayer-payerne.ch)

Subvention cantonale pour reines d’élevage 2019

Le canton de Fribourg soutient l’apiculture pour motiver les éleveurs à produire plus de reines et les apiculteurs à se fournir dans la région de reines de qualité. Ce projet continue en 2019 !

Ne pas oublier de renvoyer le formulaire et les fiches dûment remplis et signés pour demander la subvention cantonale pour vos reines fécondées en station A ! Ce-ci au plus tard jusqu’au
ATTENTION ! NOUVEAU !
15 septembre 2019.

Envoyer à:
ATTENTION ! NOUVEAU !
Madame Geneviève Gillon, Chemin de la Chaussy 6, 1553 Châtonnaye

 

Règlement et formulaires

Rucher-école de Grangeneuve : Pesées du mois de juillet

Ci-dessous les observations pour la période du 4 juillet au 4 août 2019:

Ruche Burki, balance manuelle, reine Carnica 2019
Augmentation: +0.5 kg
Diminution: -7.9 kg
Différence période: -7.4 kg
Différence total : +5.6 kg
Extrait le 16.7.: 5.6 kg

Ruche Dadant, balance électronique, reine Carnica 2019
(Internet – Waagvölker sur le site abeilles.ch)
Augmentation: +1.1 kg
Diminution: -18.2 kg
Différence période: -17.1 kg
Différence total :  -13.9 kg
Extrait le 16.7.: 10.0 kg

Le mois de juillet était très chaud et sec, avec peu ou pas d’apport de nectar par les butineuses. La deuxième récolte de miel était très faible avec de grosse différences d’une ruche à une autre allant de zéro à 10 kg. Par contre les colonies sont fortes avec beaucoup de couvain. Le traitement contre la varroa a été fait le 16 juillet après la récolte et le début de nourrissage.

Année très spéciale, il y a eu très peu de jours avec des apports de plus de 1 kg. La ruche Burki a donné 5.6 kg et la Dadant 10 kg. Nous avons changé les reines des deux ruches sur balance le 13 juillet.

La récolte des Poire à Botzi AOP a commencé la semaine du 5 août dans les régions les plus précoces (Morat, Estavayer). Cette année la récolte en pommes et poires sera faible et variable suite au gel sur la fleur.

Dominique RUGGLI, Responsable arboriculture
Institut agricole de l’État de Fribourg

dominique.ruggli@fr.ch


La Poire à Botzi AOP. (Photo : terroir-fribourg.ch)

Rucher-école de Grangeneuve : Pesées du mois de juin

Ci-dessous les observations pour la période du 7 juin au 3 juillet 2019:

Ruche Burki, balance manuelle, reine Carnica 2017
Augmentation: +9.0 kg
Diminution: -5.9 kg
Différence période: +3.1  kg
Différence total : +13 kg
Extrait le 17.06 : 5.5 kg

Ruche Dadant, balance électronique, reine Carnica 2017
(Internet – Waagvölker sur le site abeilles.ch)
Augmentation: +10.1 kg
Diminution: -16.6 kg
Différence période: -6.5 kg
Différence total :  +3.2 kg
Extrait le 17.06 : 12.3 kg

Le mois de juin était contrasté avec une météo en deux temps. La première moitié du mois a donné peu de miellée. Nous avons extrait à la mi-juin du miel bien mûr sans être tout à fait operculé produisant un miel avec une humidité moyenne de 17% très satisfaisante. Durant la deuxième moitié du mois les températures étaient caniculaires, donnant du miel le soir. Les abeilles faisaient de belles barbes devant les ruches.

Actuellement les mûriers sont en pleine fleur et il y a aussi beaucoup de pucerons. Les récoltes de cerises battent le plein dans les régions épargnées par le gel du mois de mai. Nous devons de nouveau constater de fortes attaques de la drosophile du cerisiers, les fruits « coulent et dessèchent » sous la chaleur.

Dominique RUGGLI, Responsable arboriculture
Institut agricole de l’État de Fribourg

dominique.ruggli@fr.ch


(Photo: droseu.net)

Rucher de Grangeneuve : Pesées du mois de mai

Ci-dessous les observations pour la période du 3 mai au 6 juin 2019:

Ruche Burki, balance manuelle, reine Carnica 2017:
Augmentation: +7.0 kg
Diminution: 0 kg
Différence période: +7.0  kg
Différence total : +9.9 kg

Ruche Dadant, balance électronique, reine Carnica 2017:
(Internet – http://www.bienen.ch/de/services/waagvoelker.html)
Augmentation: +13.2 kg
Diminution: -4.7 kg
Différence période: +8.5 kg
Différence total :  +9.7 kg

Le mois de mai était difficile à suivre. Au début il a fait froid avec 10 cm de neige le dimanche 5 mai. On ne pouvait pas ouvrir les ruches, les cires gaufrées bâties n’étaient pas pondues. Il semblait que les colonies ne se développaient pas, mais aux premiers jours de beau temps les essaims se sont formés. Parfois des essaims en plusieurs « paquets » avec des reines vierges. Lors du contrôle de ponte à 7 jours il n’y avait pas partout du couvain sur les cadres de contrôles. Le poids des ruches a stagné ou diminué jusqu’à la mi-mai, puis la dernière semaine la miellée était bonne. Il y a eu deux journées record le 27 mai et le 30 mai, la ruche Dadant indiquait jusqu’à 2.9 kg d’augmentation journalière. Les pissenlits et le colza sont terminés, maintenant les abeilles vont sur les tilleuls et la forêt.

4 nuits de gel ont été mesurés du 3 au 6 mai. Les températures sont descendues à -2.6 °C ce qui a provoqué de gros dégâts sur les arbres fruitiers qui arrivaient en fin de floraison. La majorité des jeunes fruits ont chutés et la récolte en fruits sera très maigre cette année.

Dominique RUGGLI, Responsable arboriculture Institut agricole de l’État de Fribourg
dominique.ruggli@fr.ch


(Photo : natur-lexikon.com)

Rucher de Grangeneuve : Pesées du mois d’avril

Ci-dessous les observations pour la période du 3 avril au 2 mai 2019:

Ruche Burki, balance manuelle, reine Carnica 2017
Augmentation: 3.5 kg
Diminution: 0 kg
Différence période: 3.5 kg
Différence total : 3.5 kg

 Ruche Dadant, balance électronique, reine Carnica 2017:
(Internet – http://www.bienen.ch/de/services/waagvoelker.html)
Augmentation: +2.1 kg
Diminution: -0.9 kg
Différence période: +1.2 kg
Différence total :  +1.2 kg

Le réveil de la nature s’est fait tranquillement jusqu’à la mi-avril, puis durant la semaine de Pâques le beau temps s’est installé donnant des conditions favorables à nos butineuses. Le dernier week-end du mois d’avril était à nouveau plus froid et pluvieux. La ruche Burki étant un peu plus faible, les hausses n’ont pas encore été posées, ce qui n’est pas le cas pour la ruche Dadant qui est forte. Sur l’ensemble du rucher pour les colonies fortes, les hausses ainsi qu’un cadre à bâtir ont été posés.

Les pruniers, cerisiers et poiriers ont fini de fleurir, par contre la floraison se prolonge pour les pommiers. Les prévisions météo ne sont pas favorables pour le début mai et nous craignons les gelées nocturnes qui menacent les fruitiers et les cultures en général.

Dominique RUGGLI, Responsable arboriculture Institut agricole de l’État de Fribourg
dominique.ruggli@fr.ch

40% des espèces d’insectes pourraient disparaître dans les prochaines décennies

Après avoir analysé plus de 70 publications scientifiques, des chercheurs australiens ont abouti à un constat alarmant : 40% des espèces d’insectes pourraient s’éteindre dans le monde au cours des prochaines décennies. Une perspective que l’on doit aux activités humaines, et qui pourrait menacer notre propre survie.

Vers l’article chez maxisciences.com

La Liberté : Les insectes tombent comme des mouches

Rucher de Grangeneuve : Pesées du mois de mars

État au 3 avril 2019 :

Ruche Burki, reine Carnica de 2016.

Ruche Dadant, reine Carnica 2017.

Les balances ne sont pas encore en fonction. Les valeurs seront bientôt visibles sur internet sous www.bienen.ch, rubrique Waagvölker.

Lors de la visite de printemps nous avions découvert deux ruches sans couvain avec des abeilles stressées. Il s’est avéré qu’une était bourdonneuse et l’autre orpheline, donc il a fallu régler leur cas. Sinon toutes nos colonies se développent bien, les abeilles d’hiver sont remplacées par des naissances. Elles ont pu profiter du pollen des noisetiers et des saules à disposition durant la météo belle et sèche de la fin de l’hiver. Un peu de pluie fera démarrer le printemps rapidement. Nous attendons sous peu la floraison des pruniers, cerisiers suivi des poiriers et pommiers. Nous avons mis les langes pour compter la chute naturelle du varroas.

Le développement des arbres fruitiers est en avance d’une semaine par rapport à l’année dernière mais dans la moyenne des 10 dernières années. Nous espérons pas de gelée tardive comme ce fut le cas en 2017.

Dominique RUGGLI, Responsable arboriculture Institut agricole de l’Etat de Fribourg
dominique.ruggli@fr.ch


(Photo : Saule de Sakhaline; Fabienne Zurkinden-Zahnd)

Les abeilles, un gagne-pain fragile

Apiculteur professionnel depuis dix ans, Jacques Castella a dû diversifier son activité pour en vivre.

Vers l’article dans La Liberté

After you have typed in some text, hit ENTER to start searching...