Les abeilles ont été en déficit de nectar durant presque tout l’été. Il a fallu compenser avec de grandes quantités de sirop. La belle saison tellement courte se résume à un beau mercredi !
Les ruches sont encore populeuses pour la saison. A la fin du mois d’août, il y a eu un arrêt de ponte à la suite d’un manque de pollen.
Après une année de restrictions sanitaire, la nature a repris gentiment ses droits. Les apiculteurs peuvent à nouveau se rencontrer, sous réserve des mesures prônées, et parlementer alors de visites de ruchers.

Eric Dorthe
Responsable Rucher-école Grangeneuve
Institut agricole de l’État de Fribourg

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...