Les colonies, où les reines ont été encagées, se sont refait une santé en août, moyennant un nourrissement spéculatif.

Lors des canicules, malgré un étang à moins de quinze mètres, des abeilles ont voulu profiter des joies de la baignade en piscine chlorée ; semant la zizanie chez les jeunes voisines en maillot de bain rayé. Une piscine apicole-abreuvoir, plus adaptée et adéquate, a été mise en place devant le rucher.

Sur un autre rucher d’un apiculteur privé, nous avons récolté du « miel » rouge de merisier : signe d’une grosse disette en juillet.

Eric Dorthe
Responsable Rucher-école Grangeneuve
Institut agricole de l’État de Fribourg

Le pas à pas : le nourrissement spéculatif (2006)
(Photo : apiservices.biz)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...