Au début de juillet, la balance redescendait, les abeilles ne s’auto-suffisaient plus.
L’extraction a eu lieu le 15 juillet avec 7 kg de moyenne par colonie (ruches de testage incluses).
Les cadres de corps étaient dangereusement vides. 
Un nourrissement rapide a été fait pour corriger le tir, suivi du premier traitement d’été à l’acide formique, avant les canicules.
Dès maintenant, les faux-bourdons sont considérés comme “persona non grata » ; le sexe faible n’est pas celui qu’on croit.

Eric Dorthe
Responsable Rucher-école Grangeneuve
Institut agricole de l’État de Fribourg

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...