Des mesures pour enrayer la mortalité des abeilles et autres insectes doivent être prises rapidement. Le Conseil des Etats a tacitement transmis mercredi une motion du National en ce sens. Le Conseil fédéral a déjà annoncé qu’il passerait à la vitesse supérieure. En dépit des mesures déjà prises, le déclin des insectes n’a pas encore pu être enrayé, reconnaît la ministre de l’environnement Simonetta Sommaruga.

Vers l’article dans La Liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...