Ci-dessous les observations pour la période du 3 mai au 6 juin 2019:

Ruche Burki, balance manuelle, reine Carnica 2017:
Augmentation: +7.0 kg
Diminution: 0 kg
Différence période: +7.0  kg
Différence total : +9.9 kg

Ruche Dadant, balance électronique, reine Carnica 2017:
(Internet – http://www.bienen.ch/de/services/waagvoelker.html)
Augmentation: +13.2 kg
Diminution: -4.7 kg
Différence période: +8.5 kg
Différence total :  +9.7 kg

Le mois de mai était difficile à suivre. Au début il a fait froid avec 10 cm de neige le dimanche 5 mai. On ne pouvait pas ouvrir les ruches, les cires gaufrées bâties n’étaient pas pondues. Il semblait que les colonies ne se développaient pas, mais aux premiers jours de beau temps les essaims se sont formés. Parfois des essaims en plusieurs « paquets » avec des reines vierges. Lors du contrôle de ponte à 7 jours il n’y avait pas partout du couvain sur les cadres de contrôles. Le poids des ruches a stagné ou diminué jusqu’à la mi-mai, puis la dernière semaine la miellée était bonne. Il y a eu deux journées record le 27 mai et le 30 mai, la ruche Dadant indiquait jusqu’à 2.9 kg d’augmentation journalière. Les pissenlits et le colza sont terminés, maintenant les abeilles vont sur les tilleuls et la forêt.

4 nuits de gel ont été mesurés du 3 au 6 mai. Les températures sont descendues à -2.6 °C ce qui a provoqué de gros dégâts sur les arbres fruitiers qui arrivaient en fin de floraison. La majorité des jeunes fruits ont chutés et la récolte en fruits sera très maigre cette année.

Dominique RUGGLI, Responsable arboriculture Institut agricole de l’État de Fribourg
dominique.ruggli@fr.ch


(Photo : natur-lexikon.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...