Veaux, cochons, poules, chevaux et même les abeilles doivent être recensés. Leurs détenteurs, agriculteurs ou privés, ont jusqu’au 26 février pour les comptabiliser.

L’article dans La Liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...