Le noisetier sortira de son repos hivernal sous l’effet du soleil et des 10 degrés annoncés, avait annoncé le Centre d’allergie suisse Aha! avant le week-end. Les chatons s’allongeront et lâcheront leur pollen dans l’air. C’est nettement plus tard qu’en 2018, qui avait vu de fortes concentrations en pollens en janvier déjà.

L’article dans La Liberté


(Photo: Pixabay)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...