Une étude suisse publiée au début du mois dans la prestigieuse revue Science montre que les trois quarts des miels produits dans le monde contiennent des traces de pesticides. Pour obtenir ce chiffre, des chercheurs de l’Université de Neuchâtel et du Jardin botanique de la ville de Neuchâtel ont, entre 2015 et 2016, analysé la présence de néonicotinoïdes, une classe d’insecticides, dans 198 échantillons de miel provenant du monde entier.

Vers l’article dans La Liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Après avoir saisi vos critères de recherche, veuillez presser ENTER pour débuter la recherche...